Management: capacité d’influence d’un manager

Une des techniques d’influence d’un manager est de ne pas condamner.

Pour influencer vos collaborateurs, vous ne devez surtout pas les condamner. Essayer en premier lieu de les comprendre. Tout d’abord parce que connaitre votre collaborateur permet de pardonner. Et parce qu’en voyant que vous vous intéressez à lui, celui-ci verra votre ouverture d’esprit.

Si vous condamnez votre collaborateur ayant commis une erreur, il se sentira agressé même s’il a tort. Il sera d’autant plus énervé et cela n’améliorera pas vos relations.

Agissez de la même manière lorsque vous pensez émettre une critique. Vous devez l’éviter.

Lorsqu’un collaborateur ne suit pas vos règles, ne rappelez pas la règle interdisant de faire telle ou telle chose. Montrer plutôt les conséquences possibles s’il ne suit pas les règles.

Exemple : Le règlement de votre entreprise stipule d’utiliser un mug fermé plutôt qu’un gobelet pour boire votre café dans les bureaux. Si vous croisez un employé dans les couloirs avec un gobelet, évitez de le critiquer en lui demandant d’utiliser son mug. Il sera plus efficace de lui expliquer le risque qu’il encoure avec le gobelet car il peut arriver que ce gobelet se renverse que ce soit par inadvertance ou par la faute de quelqu’un d’autre et ainsi tacher le sol.

Évitez de juger votre collaborateur. Acceptez-le comme il est, avec ses défauts et qualités, en mettant de côté vos à priori.

Exemple : un nouveau collaborateur arrive dans votre service. Vous ne connaissez que son nom, son visage et un bref aperçu de son parcours. Ce ne sera qu’en discutant avec lui que vous pourrez vous faire une opinion sérieuse. Cette personne a une histoire, un vécu et des expériences, derrière son visage et son prénom.

Pour en lire d’avantage, n’hésitez pas à consulter mon ouvrage synthétique:

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *