Budget de trésorerie en 5 étapes

Il permet d’estimer les besoins en liquidité, de vérifier la cohérence des décisions prises sur les flux prévisionnels de recettes et de dépenses, et ainsi d’éviter le risque de cessation des paiements ou de trésorerie excessive.

Voici les 5 étapes pour le construire:

      • Etape 1 : A partir des budgets opérationnels, récupérez:
        – Les encaissements (ventes, autres produits)
        – Les décaissements (charges de production, d’approvisionnement, investissements, …)
        Vous devez connaitre les conditions de ventes de l’entreprise et des fournisseurs, reprenez le bilan précédent
      • Etape 2 : Budget de TVA collectée et déductible (sur biens et services et sur immobilisations)
        Connaitre les recettes et dépenses soumises à la TVA
        Calculer la TVA à décaisser (mois par mois)
      • Etape 3 : Calculer la différence entre encaissements et décaissements
        Intégrer la TVA à décaisser du mois à payer en m+1 dans la partie décaissement ou dans la partie encaissements si crédit de TVA.
        On obtient un premier solde.
      • Etape 4 : calculer la trésorerie finale
        Trésorerie initiale ( = trésorerie finale m-1)
        + Solde de l’étape 3
        = Trésorerie finale
      • Etape 5 : Équilibrez
        Si solde > 0 : envisagez des placements en bons du trésor, billets de trésorerie, SICAV
        Si solde < 0 : mobilisez des créances pour les transformer en liquidités (escompte d’effets de commerce, affacturage), recourir au crédit bancaire (facilités de caisse, découvert), négocier des reports d’échéances avec les partenaires économiques.

retour sur l’article “Construction d’un budget, révision et bénéfices”

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *